Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Exclusive Casino 25€/$ bonus sans depot
Exclusive Casino
25€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
200% Bonus + 25 Spins
RTG

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Top 10 PokerNews des plus grands moments de poker

le Ven 26 Juin - 11:31
Top 10 PokerNews des plus grands moments de poker à la télévision

Martin Harris
Les World Series of Poker sont diffusées à la télévision depuis les années 70 - en tout cas aux Etats-Unis - mais cela fait moins de dix ans que le poker professionnel 'High Stakes' a intégré la programmation régulière des émissions 'Sports&Loisirs', grâce notamment à l'apparition des mini-caméras qui permettent désormais aux téléspectateurs de voir les cartes privatives des joueurs. C'est pourquoi il n'est pas très surprenant de constater que les plus grand moments du poker télévisé se sont majoritairement déroulés dans un passé très récent, avec bien sûr quelques prestations plus anciennes qui sont également devenues des classiques. La liste suivante -- totalement subjective et par conséquent toujours discutable -- contient les dix épisodes de poker télévisés les plus marquants, sélectionnés par PokerNews selon deux critères principaux : leur tension dramatique et leur importance pour l'histoire du poker.

10. "Je sais éviter les balles, Baby" (World Series of Poker 2005, diffusé sur ESPN)

Le statut de Phil Hellmuth en tant qu'icône du poker est grandement redevable à la montée en puissance du poker télévisé, qui a fait du 'Poker brat' l'un des joueurs les plus connus du grand public. Le surnom d'Hellmuth, qui pourrait se traduire par 'le sale gosse du poker' lui vient de ses fréquentes sorties à la table, celles-là même qui ont souvent attiré l'attention des caméras dans les tournois auxquels il participait. Il est l'auteur de tellement de répliques fameuses qu'il n'est pas aisé d'en sélectionner une en particulier et beaucoup d'ailleurs ne le dépeignent pas sous son meilleur jour, comme par exemple "si la chance ne jouait aucun rôle au poker, je gagnerais à chaque fois" (WSOP 2004); "Ce type ne saurait même pas épeler le mot 'poker'" (WSOP 2005); "Mori, tu vas te décider à pénaliser ce **** ou pas?" (Poker After Dark, 2007). Mais le moment de télévision le plus mémorable mettant en scène Hellmuth reste à notre avis celui du premier jour des WSOP 2005 lorsque, sur un tableau A-4-4-Q, Hellmuth parvient à coucher contre les de Frank Passantino. A la fin du coup, Passantino montre ses cartes et cela pousse Hellmuth à confier à sa femme, assise dans le public, au cours d'un de ces grands moments d'auto-célébration dont il a le secret: "Chérie! Normalement, j'aurais dû sauter sur ce coup-là. Sauf qu'ils ont oublié un truc -- Je sais éviter les balles, Baby!" (I can dodge bullets, Baby!)

9. "Late Night Poker" (1999, diffusé sur Channel 4)

Produite à Cardiff, au Pays de Galles, l'émission britannique est découpée en plusieurs sit-n-gos, avec les meilleurs joueurs se retrouvant lors d'une grande finale. Lorsque le show a démarré, à l'été 1999, c'était la première fois qu'une émission de télévision offrait la possibilité au public de jeter un oeil aux cartes des joueurs, en l'occurrence par le biais de caméras positionnées sous la table et filmant à travers une paroi en verre. Les premiers épisodes étaient commentés par le créateur du show, Nic Szeremeta, et par le joueur et auteur de poker américain Jesse May, aujourd'hui appelé aux Etats-unis la "Voix du poker". C'est une émission qui a révolutionné la manière de filmer les plus grands tournois de poker, et notamment le World Poker Tour et les WSOP.

8. L'Ours et le Champion du Monde 'durrrement' mystifiés ("High Stakes Poker" 2009, diffusé sur GSN)

Depuis ses débuts sur la chaîne "Game Show Network" au début 2006, l'émission "High Stakes Poker" est restée très populaire auprès des fans de poker qui ont ainsi l'occasion d'assister à de véritables parties de cash games 'High Stakes'. Pour les anglophones, les commentaires pertinents et souvent drôles des deux co-présentateurs A.J. Benza et Gabe Kaplan ne font que rajouter au charme de l'émission. Plusieurs mains du show auraient pu être sélectionnés, comme par exemple le fameux carré de Cinq de Gus Hansen contre le Full aux Cinq par les Six de Daniel Negreanu durant la saison 2; ou bien encore le superbe semi-bluff de Brad Booth avec , qui a obligé Phil Ivey à coucher une paire de Rois durant la Saison 3; on se souvient aussi des As servis de Sam Farha contre les Rois de Jamie Gold durant la Saison 4. Mais, à notre sens, la plus belle main de toutes, autant par la personnalité de ses principaux protagonistes que par la stratégie employée, a eu lieu au début de cette année et opposait Tom "durrrr" Dwan à Barry Greenstein et Peter Eastgate. 'durrr' s'est arrangé pour remporter un pot de 250.000$ avec en réussissant à faire coucher à Greenstein et à Peter Eastgate sur un flop . Greenstein dira plus tard du move de Dwan : "Il m'a ridiculisé!" (He posterized me!).

7. Les 'November Nine' (Table Finale des World Series of Poker 2008, diffusée sur ESPN)

Nous avons été nombreux à être surpris lorsque, le 1er mai 2008, les organisateurs des WSOP ont annoncé que la Table Finale du Main Event serait retardée de quatre mois, au mois de novembre, pour pouvoir être diffusée en 'Quasi-Live' et conserver ainsi le maximum de suspense en empêchant les téléspectateurs de connaître le résultat des courses à l'avance. L'épisode de deux heures a été un énorme succès d'audience pour ESPN, qui a affiché une progression d'audience de 50% par rapport à celui de l'année précédente. Même si le dénouement final a été quelque peu tronqué (deux mains seulement du head's-up final entre Peter Eastgate et Ivan Demidov ont été conservées au montage), le moment le plus dramatique du Show s'est déroulé durant les 15 premières minutes, lorsque Demidov, armé d', a réussi à utiliser son avantage de position pour forcer l'ancien Chipleader Dennis Phillips à coucher ses sur un flop .

6. Yang écrase tout (World Series of Poker 2007, diffusé sur ESPN en 'Pay Per View')

Comme l'année précédente, ESPN a diffusé le streaming 'Live' de la Table Finale des WSOP 2007, avec des commentaires d'Ali Nejad, de Phil Gordon et de toute une galerie d'intervenants se relayant tout à tour. Jerry Yang a démarré cette table finale avec le 7ème plus gros tapis seulement et, dans son commentaire liminaire, Gordon parle à plusieurs reprises de Yang comme d'un joueur "weak" et "très serré", ajoutant même que presque tous ceux avec qui il en a parlé sont d'accord avec lui pour dire que le californien originaire du Laos est le moins talentueux des joueurs assis à la table. C'est ainsi que Gordon a involontairement aidé à faire naître l'un des moments de poker télévisé les plus hallucinants jamais diffusés. Jouant de manière ultra-agressive, il n'a fallu que 14 mains à Yang (dont six gagnantes) pour s'emparer du Chiplead, sans même aller une seule fois à l'abattage. En fait, l'absence de mini-caméras a indéniablement rajouté au suspense. Yang n'a enfin montré ses cartes qu'à la main N° 15, et ça a été pour éliminer l'ancien Chipleader Philip Hilm. Six mains plus tard, il éliminait également Lee Watkinson. En moins de trois orbites, le joueur soi-disant le plus faible et le plus serré de cette finale disposait déjà de la moitié des jetons en circulation!

5. Le retour du Kid (World Series of Poker 1997, diffusé sur ESPN)

La seule Table Finale du Main Event des WSOP à s'être jouée en extérieur (sur Fremont Street à Las vegas, en face du casino 'Binion's Horseshoe') apporte une saveur presque irréelle à la diffusion d'ESPN, avec un Stu Ungar visiblement diminué, portant sur le nez des lunettes bleues à la John Lennon, et qui remporte son troisième titre de Champion du Monde 16 ans après ses deux premières victoires, obtenues d'affilée. A la suite de la main finale, sur laquelle Ungar trouve une quinte à a rivière qui sonne le glas de John Strzemp, Gabe Kaplan, l'ami d'Ungar, interviewe brièvement le champion. Ungar parle de son amour pour sa fille de 14 ans Stephanie et évoque en termes très généraux toutes les épreuves qu'il a dû surmonter pour revenir tout en haut de la scène du poker mondial. Malheureusement, le come-back d'Ungar s'achèvera de manière tragique un an plus tard, avec sa mort prématurée.

4. On the Inside of the World Series of Poker (1999, diffusé sur Discovery Channel)

Ce documentaire, produit par Steve Lipscomb pour la chaîne de télévision Discovery Channel, nous fait de découvrir les WSOP de l'intérieur et a permis à un très large public de découvrir les World Series. Comme Lipscomb l'a fait remarquer dans son introduction au fameux livre "Shuffle Up and Deal" de Mike Sexton, les scores d'audience montrent clairement qu'entre le début du documentaire et la fin de sa diffusion, les téléspectateurs étaient deux fois plus nombreux devant leur poste, ce qui veut dire que les zappeurs qui ont pris le programme en cours de route ne l'ont plus lâché. Lipscomb en conclut que le poker télévisé est potentiellement capable d'attirer de très larges audiences. Et de fait, cette émission a été l'une des 20 plus regardées de 'Discovery Channel' cette année-là, aucun autre show de poker n'ayant jusque là connu de tels scores d'audience. Ainsi, l'importance de 'On the Inside of the World Series of Poker' dans l'histoire du poker télévisé est double : elle a permis de faire connaître le poker à un nouveau public et a servi de catalyseur à la création du World Poker Tour, une série de tournois spécifiquement conçue pour la télévision.

3. "Puggy has all the money" (World Series of Poker 1973, diffusé sur CBS)

En 1973, le célèbre joueur Jimmy "the Greek" Snyder a prêté son concours à la production d'un documentaire sur les WSOP 1973, qui sera plus tard diffusé sur CBS dans l'émission dominicale 'Sports Spectacular'. Ce programme a été le premier à s'intéresser de manière sérieuse aux WSOP et au monde du poker professionnel en général. Vers la fin du documentaire, alors qu'on assiste à la main fatidique qui permit à Puggy Pearson de battre Johnny Moss, Snyder commente l'action: "C'est le genre de moment qui provoque un tel afflux d'émotions que plus rien d'autre n'existe, même en tant que simple spectateur". A l'instant où ces mots résonnent dans le poste, on voit Snyder apparaître dans le cadre vacillant de la caméra, observant l'action depuis le public, et cette image apporte la confirmation visuelle du message qu'il a voulu faire passer.

2. Les débuts du World Poker Tour (2003, diffusé sur The Travel Channel)

Le 30 mars 2003 a été diffusé sur la Chaîne de télévision ''Travel Channel" le premier épisode du World Poker Tour. Les producteurs du WPT ont réussi à combiner avec succès les ingrédients d'une émission sportive et d'un jeu télévisé pour créer un spectacle d'un nouveau genre, doté d'une intrigue captivante et de personnages hauts-en-couleur. En regardant à nouveau la première de ces émissions aujourd'hui, beaucoup seront surpris de voir Gus Hansen, le vainqueur du 'Five Diamond Poker Classic' 2002, dépeint comme un outsider, un spécialiste du backgammon qui a eu envie de s'essayer au poker. Sa victoire en table finale n'a d'ailleurs visiblement pas impressionné le vétéran Freddy Deeb (éliminé par Hansen en 5ème position), qui déclare dans son interview d'après-défaite "le type qui m'a battu sur la dernière main, il joue très mal, enfin c'est mon avis". L'ajout des commentaires de Mike Sexton et de Vince Van Patten en post-production apporte une aide particulièrement précieuse aux téléspectateurs novices en matière de poker et c'est une innovation qui sera d'ailleurs reprise l'été suivant par ESPN, lors de leur diffusion des WSOP.

1. Moneymaker Bluffe Farha (World Series of Poker 2003, diffusé sur ESPN)

Les sept épisodes d'une heure diffusés par ESPN à l'occasion du Main Event des World Series of Poker 2003 n'ont pas simplement allumé la mèche du 'poker boom', ils ont aussi aidé à créer -- avec le World Poker Tour, diffusé pour la première fois quelques mois plus tôt -- un nouveau standard pour le poker télévisé, un nouveau découpage, un nouveau montage, de nouveaux types de commentaires. Au cours de l'épisode final, le bluff de l'amateur et futur vainqueur Chris Moneymaker dans le head's-up final qui l'opposait au joueur professionnel Sam Farha -- mettant tous ses jetons en jeu à la rivière en allant à tapis avec rien du tout sinon des tirages ratés de quinte et de couleur -- a été le point d'orgue d'une série de moments remarquables, justifiant presque l'affirmation pleine d'emphase de Norman Chad qui disait alors de Moneymaker qu'il venait de réussir "le bluff du siècle."
avatar
Admin
Admin
Admin
Féminin Nombre de messages : 18107
Age : 36
Localisation : Malta
Date d'inscription : 11/03/2006
http://www.play-on-line.fr/

Puce Re: Top 10 PokerNews des plus grands moments de poker

le Ven 26 Juin - 12:52
Merci Very Happy

_________________
Fondateur-Administrateur de www.play-on-line.fr
avatar
domi
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 2360
Age : 65
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 28/11/2007

Puce Re: Top 10 PokerNews des plus grands moments de poker

le Ven 26 Juin - 15:49
merci beaucoup
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum