Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Casinos Pragmatic Play
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Bronze Casino 20 tours gratuits bonus sans depot exclusif
Bronze Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
BTC/200% Bonus
+ 50 Tours Gratuits
BetSoft, NetEnt

Cozyno Casino 25 Tours Gratuits Exclusif
Cozyno Casino Exclusif
25 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
1000€/BTC Bonus
+ 60 Tours Gratuits
NetEnt, Betsoft

Unique Casino 20 Tours Gratuits Exclusif
Unique Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
Slot Book of Dead
200€/$/BTC Bonus
BetSoft, Play N Go

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Bruxelles accuse les États-Unis d’antilibéralisme à cause du

le Mer 17 Juin - 5:09
Suite à la plainte de la Remote Gambling Association (RGA), la Commission Européenne pose son rapport critique sur la loi « Internet et Jeux d’argent » des Etats-Unis. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Bruxelles donne franchement raison à la licence internationale des jeux en ligne et ose qualifier la loi de « contraire aux termes du libre échange ». Il faut dire que la loi vise particulièrement les fonds basés en Europe. Le bras de fer continue.

La Commission Européenne a publié hier son rapport sur les lois américaines sur le jeu en ligne et son endurcissement face aux compagnies européennes.
Ce rapport est l’aboutissement d’une enquête aux Etats-Unis qui jauge à quel point la réforme affecterait l’ensemble des fournisseurs mondiaux du jeu en ligne. Du coup, l’Union Européenne corrobore durement avec les résultats de l’enquête.

Ainsi, les mesures américaines constitueraient carrément à un obstacle au libre échange et serait contre les règles de l’organisme du libre échange international. L’organisme qui gère ces règles, c’est la célèbre OMC. Il a été créé en 1995, inclut 153 Etats membres et s’avère tout simplement la concrétisation des accords du GATT cher à Keynes en 1947. Par conséquent, les réticences de l’OMC seraient justifiées par Bruxelles.
Dans le même temps, le rapport allège le ton en suggérant le problème à l’administration américaine. Sous-entendu que l’on pourrait trouver une issue négociée.

« Le jeu en ligne est un terrain complexe et délicat, et nous ne voulons pas dicter aux Etats-Unis sa méthode pour réguler son marché. » affirme la Commissaire de la Chambre du Commerce de l’UE, Catherine Ashton. « Cependant, les Etats-Unis doivent respecter les règles de l’OMC. J’espère que nous serons capables de trouver une solution à l’amiable. »

Le rapport s’approche donc de la plainte alarmiste de la Remote Gambling Association. Déposée le 11 mars 2008, elle affirmait que cette loi américaine renie l’accès aux fonds étrangers et discrimine radicalement tous les étrangers voulant jouer et/ou parier aux Etats-Unis.

Les compagnies européennes de jeu avaient pourtant pris les devants en 2006 en quittant le marché américain. Mais elles souffrent toujours de poursuites judiciaires américaines pour leurs activités passées sur le marché des USA. Le rapport conclut aussi que ces poursuites sont légalement injustifiées et qu’elles sont discriminatoires.
L’imbroglio est de taille puisque les activités de toutes les compagnies européennes sont protégées par les législations américaines du libre échange.

La Commission Européenne cherche donc maintenant un dénouement en adéquation avec les lois de l’OMC et la souveraineté américaine à travers un dialogue avec son administration.

auteur : Enzo
avatar
Admin
Admin
Admin
Féminin Nombre de messages : 18107
Age : 36
Localisation : Malta
Date d'inscription : 11/03/2006
http://www.play-on-line.fr/

Puce Re: Bruxelles accuse les États-Unis d’antilibéralisme à cause du

le Mer 17 Juin - 9:21
C'était sur! il serait temps que tout cela s'arrete!

Merci Very Happy

_________________
Fondateur-Administrateur de www.play-on-line.fr
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum