Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Casinos Pragmatic Play
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Bronze Casino 20 tours gratuits bonus sans depot exclusif
Bronze Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
BTC/200% Bonus
+ 50 Tours Gratuits
BetSoft, NetEnt

Cozyno Casino 25 Tours Gratuits Exclusif
Cozyno Casino Exclusif
25 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
1000€/BTC Bonus
+ 60 Tours Gratuits
NetEnt, Betsoft

Unique Casino 20 Tours Gratuits Exclusif
Unique Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
Slot Book of Dead
200€/$/BTC Bonus
BetSoft, Play N Go

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Top 10 du plus grand nombre de bracelets aux WSOP

le Mer 20 Mai - 17:29
Plus qu'une semaine avant avant que la traditionnelle nuée de joueurs professionnels et de rêveurs de tous horizons ne s'abatte à nouveau sur l'Amazon Room du Rio Casino, à l'occasion des World Series of Poker 2009. Cinquante-sept champions seront sacrés à Las Vegas cet été tandis qu'un petit groupe de joueurs d'élite, composé notamment de Layne Flack, Erik Seidel, Doyle Brunson et de Phil Hellmuth tentera de s'emparer selon les cas d'un septième, neuvième, onzième ou même douzième bracelet. Alors que le compte-à-rebours commence, jetons ensemble un oeil sur les dix joueurs aux poignets les plus chargés — le Top 10 PokerNews du nombre de bracelets aux WSOP.

7-10. Jay Heimowitz, Layne Flack, T.J. Cloutier, Men "The Master" Nguyen (6 bracelets chacun)

Un des pros à fréquenter régulièrement le Mayfair Club à Manhattan dans les années 80 (avec Dan Harrington, Erik Seidel et Howard Lederer), Jay Heimowitz est l'un des quatre joueurs à détenir six bracelets des WSOP. Heimowitz les a gagnés grâce à ses victoires dans le tournoi de No-Limit Hold'em à 5.000$ de 1975, le tournoi de Limit Hold'em à 1.500$ de 1986, le tournoi de Pot-Limit Omaha à 5.000$ de 1991, le tournoi de Pot-Limit Hold'em à 1.500$ de 1994, le tournoi de Limit Hold'em à 5.000$ de 2000 et le tournoi 'Seniors' à 1.000$ de 2001. Bien qu'il vive toujours à New York, Heimowitz fait chaque été le voyage aux WSOP et il a terminé six fois dans l'argent ces quatre dernières années, portant à 36 le nombre total de ses places payées aux WSOP.

Après une longue traversée du désert, Layne Flack a fait un retour triomphant aux WSOP l'été dernier en s'imposant dans le tournoi de Pot-Limit Omaha à 1.500$, qui lui a permis de toucher 577.000$ et son sixième bracelet. Flack avait remporté le premier dans le tournoi de Pot-Limit Hold'em à 3.000 en 1999, puis avait gagné son surnom de "back to back" en 2002, en remportant coup sur coup les tournois de No-Limit Hold'em à 1.500$ et 2.000$. Il avait décroché ses 4ème et 5ème bracelets l'année suivante, suite à ses victoires dans le tournoi de Omaha Hi-Lo à 2.500$ et de Limit Hold'em 'shootout' à 1.500$.

Peut-être le meilleur joueur de tournoi no-limit à ne jamais avoir remporté le Main Event, T.J. Cloutier touche son premier bracelet à une époque où tous ces jeunes loups de l'Internet qui débarquent aujourd'hui aux WSOP pour la première fois n'avaient pas encore quitté le ventre de leur mère. Ca se passe en 1987 dans un tournoi de Limit Omaha à 1.000$. Il lui faudra ensuite patienter sept ans avant de toucher le second, grâce au tournoi d'Omaha Hi-Lo à 1.500$ des WSOP 1994, puis deux semaines seulement avant d'en acquérir un troisième, dans le tournoi de Pot-Limit Hold'em à 2.500$. Cloutier s'est emparé du reste dans le tournoi de Pot-Limit Omaha à 2.500$ en 1998, le tournoi de Razz à 1.500$ en 2004 et le tournoi de No-Limit Hold'em à 5.000$ en 2005, cumulant six bracelets au total. Cloutier est également le 5ème plus gros gagnant de tous les temps aux WSOP avec un score impressionnant de 55 places payées.

Men "The Master" Nguyen, le dernier membre de notre club aux six bracelets, a remporté le premier dans le tournoi de Seven-Card Stud à 1.500$ en 1992. Les deux suivants datent de 1995, aux tournois de Seven-Card Stud Hi-Lo à 2.500$ et de Limit Hold'em à 2.500$, et le 4ème de 1996, dans le tournoi d'Omaha Hi-Lo à 2.500$. Deux autres suivront en 2003 avec les tournois de Seven-Card Stud à 5.000$ et de Ace-to-Five Triple Draw à 1.500$. Il n'y a que Phil Hellmuth qui totalise plus de places payées que lui aux WSOP, avec un score de 62 lorsqu'Helmuth en est à 69.

6. Billy Baxter (7 bracelets)

Il y a longtemps, les tournois de lowball des WSOP étaient appelée les "tournois de charité pour Billy Baxter", la plupart des pros sachant qu'ils risquaient de faire souvent don de leurs buy-ins à Baxter dans ces tournois. Chacun des sept bracelets décroché par Baxter aux WSOP l'a été en lowball exclusivement, à commencer par le tournoi de Deuce-to-Seven Draw à 1.000$ de 1975. Il remporte ensuite le tournoi de Deuce-to-Seven à 10.000$ à deux reprises, en 1978 et en 1982, puis le tournoi d'Ace-to-Five Draw à 2.500$ de ces mêmes WSOP 1982. A quelques années d'intervalle, il remporte ensuite ses 5ème et 6ème bracelets dans les tournoi de Deuce-to-Seven à 5.000$ des WSOP 1987 et 1993. Le septième bracelet est le seul qu'il remporte dans une discipline non-fermée (mais toujours une variante de lowball), avec sa victoire dans le tournoi de Razz à 1.500$ en 2002. En plus de ses sept victoires aux WSOP, Baxter compte également deux secondes et une troisième place à son actif dans, vous l'avez deviné… des tournois lowball.

5. Erik Seidel (Cool

Trop souvent mésestimé au profit de joueurs plus jeunes et plus 'tendance', Erik Seidel fait pourtant partie des joueurs les plus dangereux de l'Amazon Room, quelle que soit l'épreuve. Il excelle à toutes les variante et peut s'appuyer sur plus de vingt ans d'expérience dans les plus grands tournois live. Seidel est l'unique détenteur de huit bracelets aux WSOP. Après sa célèbre défaite face à Johnny Chan dans le Main Event des WSOP 1988, Seidel gagne le tournoi de Limit Hold'em à 2.500$ en 1992 , le tournoi d'Omaha Hi-Lo à 2,500 en 1993, le tournoi de Limit Hold'em à 5.000$ en 1994, le tournoi de Deuce to Seven Draw à 5.000$ en 1998, le tournoi No-Limit Hold'em à 3.000$ en 2001, le tournoi de Pot-Limit Omaha à 1.500$ en 2003, le tournoi de No-Limit Hold'em à 2.000$ en 2005 et le Championnat du Monde de No-Limit Deuce-to-Seven Draw à 5.000$ en 2007. Seidel arrive aux WSOP cet été avec un énorme capital-confiance, après une année 2008 qui l'a vu finir second des Aussie Millions, décrocher un titre WPT et pratiquement un million de dollars au 'Foxwoods Poker Classic', puis atteindre deux tables finales durant les World Series de l'année dernière, au Championnat du Monde de Seven-Card Stud à 10.000$ et dans le tournoi de Pot Limit Omaha Hi-Lo à 1.500$.

4. Johnny Moss (9 bracelets)

Avant de décéder en 1995, Johnny Moss avait eu le temps de décrocher neuf bracelets aux WSOP, un record qui a tenu jusqu'à ce que Doyle Brunson et Phil Hellmuth le rattrapent en 2003 puis que Johnny Chan le batte en 2005. Moss a commencé par remporter le premier Main Event de l'histoire des WSOP, en 1970 (à l'époque élu par ses pairs), puis a décroché deux autres bracelets en 1971, le tournoi de Limit Ace-to-Five Draw et le Main Event. De 1974 à 1976, Moss a gagné un bracelet par an (son troisième Main Event en 1974 et les bracelets de stud en 1975 et en 1976), puis a décroché le septième en 1979, dans le tournoi de Seven-Card Stud à 5.000$. Le 8ème vient en 1981, avec sa victoire dans le tournoi de Seven-Card Stud Hi-Lo à 1.000$, mais il lui faudra patienter sept année supplémentaires avant de s'emparer de son neuvième et dernier bracelet, dans le tournoi d'Ace-to-Five Draw à 1.500$ des WSOP 1988. Au final, Moss totalise 24 places payes aux World Series pour neuf victoires, un 'winrate' assez phénoménal.

2-3. Johnny Chan, Doyle Brunson (10 bracelets)

En 2005, quatre jours après que Johnny Chan ait battu un nouveau record du monde avec l'obtention de son 10ème bracelet dans le tournoi de Pot-Limit Hold'em à 2.500$, Doyle Brunson entre à son tour dans le club, avec son propre dixième bracelet dans le tournoi de Short-Handed No-Limit Hold'em à 5.000$. Le premier bracelet de Chan remonte à 1985, avec un tournoi de Limit Hold'em à 1.000$, après quoi il remporte le Main Event deux années de suite, en 1987 et en 1988. Il s'impose ensuite dans le tournoi de Seven-Card Stud à 1.500$ en 1994, le tournoi de No-Limit Deuce to Seven Draw à 5.000$ en 1997, le tournoi de Pot-Limit Omaha à 1.500$ en 2000, le tournoi de No-Limit Hold'em 'Gold Bracelet Match Play' à 2.500$ en 2002 le tournoi de No-Limit Hold'em à 5.000$ en 2003 et le tournoi de Pot-Limit Omaha à 5.000$ cette même année.

La légende vivante Doyle Brunson a quant à elle remporté son premier bracelet en 1976 dans le tournoi de Deuce-to-Seven draw à 5.000$, avant de s'imposer dans le Main Event quelques semaines plus tard. Brunson remporte à nouveau le Main Event l'année suivante, ainsi qu'un troisième bracelet dans le tournoi de Seven-Card Stud Hi-Lo à 1.000$. Texas Dolly touche son 5ème bracelet dans le tournoi de Seven-Card Stud à 5.000$ dès l'année suivante, en 1978, avant de frapper encore en 1979 dans le tournoi 'Mixed Doubles' à 600$. Il lui faudra ensuite patienter jusqu'en 1991 pour décrocher le 7ème, dans le tournoi de No-Limit Hold'em à 2.500$, puis jusqu'en 1998 pour le 8ème, dans le tournoi de Razz à 1.500$. Il sera aussi le premier à égaliser le record de Johnny Moss de neuf bracelets grâce à sa victoire dans le tournoi de H.O.R.S.E. à 2.000$ en 2003, avant que Phil Hellmuth ne le rejoigne quelques jours plus tard. Le dixième et dernier bracelet de Doyle remonte aux WSOP 2005, lorsqu'à 72 ans il s'est imposé dans le tournoi de NLHE 'Short-handed' à 5.000$. Après 39 participations aux WSOP, Brunson en est à 32 places payées et 24 tables finales.

1. Phil Hellmuth (11 bracelets)

Phil Hellmuth n'a peut-être pas été le premier joueur à avoir gagné bracelets mais il est bel et bien le premier (et jusqu'à présent le seul joueur) a en avoir décroché onze. Après avoir battu Johnny Chan dans le tête-à-tête final du Main Event 1989, Hellmuth en a remporté dix autres, tous dans des tournois de hold'em — trois en limit hold'em, sept autres en no-limit hold'em et un seul en pot-limit hold'em. Quoi que vous pensiez de son comportement aux tables, avec onze bracelets conquis en 23 ans aux WSOP et quatre d'entre eux durant les cinq dernières années, personne ne peut se targuer d'un tel tableau de chasse dans des tournois de Hold'em aux WSOP.

article de Nicole Gordon Suspect Suspect Suspect
avatar
Admin
Admin
Admin
Féminin Nombre de messages : 18107
Age : 36
Localisation : Malta
Date d'inscription : 11/03/2006
http://www.play-on-line.fr/

Puce Re: Top 10 du plus grand nombre de bracelets aux WSOP

le Jeu 21 Mai - 8:34
Merci beaucoup Very Happy

_________________
Fondateur-Administrateur de www.play-on-line.fr
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum