Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 51
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Établir une image tight à la table

le Jeu 7 Mai - 8:41
Au poker, l’image compte.

Tout au long d’un tournoi, votre image permettra de déterminer vos actions, et finalement, sur la manière de manipuler vos adversaires avec des grosses mises ou coucher ses cartes au mauvais moment.

Alors qu’établir une image agressive (loose*) au début peut vous aider à construire votre tapis initial, je pense qu’il est important de développer une image tight* dans les phases ultérieures d’un tournoi pour vous aider à manœuvrer au moment où plus de jetons sont en jeu.

Lorsque tout le monde se couche, quelques joueurs relanceront toujours du cutoff* au bouton. Le problème est que ce jeu est prévisible et peut être facilement exploité. Si vous relancez toujours au bouton, les blinds le comprendront tôt ou tard, et relanceront elles-mêmes avec n’importes quelles cartes. Vous aurez également des joueurs qui suivront avec un plus large éventail de mains avant d’effectuer un gros check-raise* sur le flop.

Pourquoi font-ils ça ? Car vous leur avez présenté une image agressive en relançant à chaque fois que l’action se présentait. Pendant les niveaux ultérieurs, cette image nuit à votre capacité de manœuvre car à chaque fois que vous voudrez miser, il est probable qu’il y ait toujours un joueur pour vous suivre.

Il ne faut pas beaucoup de temps pour que votre image agressive fasse de vous une cible pour vos adversaires expérimentés (ou même pour les joueurs inexpérimentés qui sont las d’être bousculer). Le montant de jetons que vous risquez de perdre dans cette situation, ne vaut généralement pas celui récolté en volant les blinds. Faites attention mais ne soyez pas trop prudent non plus, car vous pourriez manquer beaucoup d’opportunités d’accumuler lentement des jetons ou de juste rester à flots. Idéalement, vous devez présentez une image très tight alors que vous vous situez au milieu de la perception standard de «loose » et « tight ».

Je n’ai qu’un petit conseil à offrir pour vous aider. Cela peut paraître tellement simple, que vous pouvez vous demander pourquoi je le mentionne, mais, en fait, c’est l’une de mes règles les plus importantes : Toujours coucher les mauvaises mains.

En couchant ces mauvaises mains, vous accomplissez un certain nombre d’objectifs:

Vous résistez à la tentation de voler les blinds. Avec le niveau d’agressivité qui caractérise le jeu d’aujourd’hui, il est préférable de passer une mauvaise main, même en bonne position.
Vous évitez de vous impliquer dans un pot avec une main qui sera généralement dominée dans une course contre un short-stack*. Par exemple, si vous relancez en position cutoff de 3x la big-blind avec J-3 en tentant de voler les blinds, et qu’un stack de 8x la big-blind vous suit, alors vous êtes en mauvaise posture. Il est préférable d’éviter ces situations.
Le plus important, vous consolidez votre image de joueur tight. Maintenant, si vous relancez avec une main telle qu’A-8, vous pouvez être sûr que votre image tight vous permettra de voler les blinds alors que vous jouez plus agressivement.
L’autre tentation à laquelle les joueurs doivent faire face, est de vouloir voler les blinds d’un joueur en pensant que celui-ci est faible. Je tente rarement d’obtenir les blinds sans une main décente. Une main telle que K-9 suited* est mon minimum pour que je tente d’obtenir les blinds.

L’utilisation de mon image tight m’a été très utile lors de l’Event $5,000 Pot-Limit Hold 'em des WSOP 2007 face à une sérieuse concurrence. Après avoir doublé rapidement lors du Jour 2, j’ai utilisé mon image dans les derniers niveaux pour voler les blinds et remporter des pots dans les moments clés. J’ai pu profiter de cet élan à la table finale où j’ai eu la chance de remporter le bracelet.

Souvenez-vous, il faut bien plus que des bonnes cartes pour être un joueur gagnant. En créant une image solide dans les derniers niveaux d’un tournoi, vous pourrez jouer une plus large variété de mains que même vos adversaires ne peuvent imaginer, et remporter les pots importants aux moments cruciaux.


Loose: Jouer beaucoup de mains de départ
Tight: Jouer serré. Ne jouer que peut de mains de départ et en les choisissant soigneusement.
Cutoff: Joueur à la droite du bouton.
Check-raise: Coup qui consiste à checker avant de relancer un fois que l'adversaire a misé.
Short-stack: Petit tapis.
Suited: Cartes de même couleur ou de même famille

article de Allen Cunningham

Suspect Suspect Suspect
avatar
Admin
Admin
Admin
Féminin Nombre de messages : 18107
Age : 36
Localisation : Malta
Date d'inscription : 11/03/2006
http://www.play-on-line.fr/

Puce Re: Établir une image tight à la table

le Jeu 7 Mai - 9:25
Merci beaucoup lassalle Very Happy

_________________
Fondateur-Administrateur de www.play-on-line.fr
avatar
domi
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 2360
Age : 65
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 28/11/2007

Puce Re: Établir une image tight à la table

le Ven 8 Mai - 13:33
merci lassalle
Contenu sponsorisé

Puce Re: Établir une image tight à la table

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum