Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Exclusive Casino 25€/$ bonus sans depot
Exclusive Casino
25€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
200% Bonus + 25 Spins
RTG

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Le marché du jeu français prêt à exploser

le Ven 25 Sep - 14:51
La majorité des sociétés de jeux en ligne britannique regardent en ce moment vers le sud, plus précisément vers la France ou le marché est en voix d'ouverture.

Le 7 octobre, le projet de loi qui devrait rendre légal l'entrée sur le marché des sociétés de jeux en ligne sera présenté au parlement.
L'ouverture du marché français devrait voir doubler le montant des mises jouées sur internet en 2010 passant à €671 million. Ce nombre devrait atteindre €1 milliard en 2011.

Les entreprises de jeux basées au Royaume-Uni sont dans les starting blocks suite aux pertes qu'elles ont engendré l'année passée.

PartyGaming, propriétaire de PartyPoker, a déclaré une perte nette de $66,9 millions pour le premier semestre de 2009. William Hill a vu pour son premier semestre un bénéfice net en baisse de 26% à 95,8 millions de dollars, et 888 Holdings a connu une diminution de 57% à 8,1 millions de dollars.

Patrick Germain, porte parole de la Française des Jeux, a annoncé que le projet de loi devrait passer comme prévu et que cela créera des règles communes permettant à la Française des Jeux de se battre équitablement contre la concurrence.

Tout comme ils se préparent à investir le marché français, les opérateurs britanniques gardent un oeil ouvert sur les Etats-Unis. En réalité, ils s'emploient à influencer les législateurs américains en dépensant énormément d'argent auprès des activités de lobbying à Capitol Hill.

UC Group, une société qui fournit des services de paiement en ligne pour dix sociétés de jeux en ligne, a dépensé plus de 5 millions de dollars au cours des dernières années.
Depuis Septembre 2008, UC Group a dépensé 2,31 millions de dollars en lobbying, alors que la société ne faisait que 3 millions de dollars de bénéfices avant impôts l'année dernière. Les fondateurs de PartyGaming, Ruth Parasol et Russell De Leon, ont personnellement dépensé plus de 1,5 millions de dollars en lobbying.
avatar
Admin
Admin
Admin
Féminin Nombre de messages : 18107
Age : 36
Localisation : Malta
Date d'inscription : 11/03/2006
http://www.play-on-line.fr/

Puce Re: Le marché du jeu français prêt à exploser

le Ven 25 Sep - 15:38
Merci pour cet article Very Happy

_________________
Fondateur-Administrateur de www.play-on-line.fr
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum