Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Casinos Pragmatic Play
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Bronze Casino 20 tours gratuits bonus sans depot exclusif
Bronze Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
BTC/200% Bonus
+ 50 Tours Gratuits
BetSoft, NetEnt

Cozyno Casino 25 Tours Gratuits Exclusif
Cozyno Casino Exclusif
25 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
1000€/BTC Bonus
+ 60 Tours Gratuits
NetEnt, Betsoft

Unique Casino 20 Tours Gratuits Exclusif
Unique Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
Slot Book of Dead
200€/$/BTC Bonus
BetSoft, Play N Go

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Pokernews Lab : peut-on construire un virtuose du poker ?

le Mar 4 Aoû - 9:07
Les études et les recherches sur l'hérédité de l'intelligence et des traits de personnalité ouvrent la porte à un monde où la fiction pourrait dépasser la réalité : il serait possible de construire un joueur de poker.

Posez-vous donc cette question : pourquoi le fils de Doyle Brunson, Todd, joue-t-il très bien au poker ? Grâce au patrimoine génétique de son père ? Doyle lui aurait-il plutôt tout appris ? Plus généralement, un grand joueur de poker l'est-il dès sa naissance ? Dans quelles proportions ses résultats proviennent-ils plutôt de son éducation ou de sa famille ?

Ton Dwan vs. Stu Ungar

En l'état de la recherche sur le fonctionnement du cerveau et sur la génétique, ce débat n'a jamais trouvé de point final. Citons par exemple deux icônes du monde du poker : Tom "Durrr" Dwan, jeune joueur de poker âgé de 23 ans, est aujourd'hui l'un des meilleurs joueur en ligne de haute limite. Etudiant ingénieur à l'université de Boston, Durrrr se sera certainement servi de ses capacité en mathématiques pour atteindre en cinq ans les tables high stakes sur Internet aux côté de Patrik Antonius, Phil Ivey et David Benyamine.

A l'inverse, nous pourrions mettre en exergue la légende du poker aujourd'hui défunte, Stu Ungar. Ungar est tombé dans le jeu dès son plus jeune âge. Notoirement attiré par les drogues dures, Ungar est le fils d'un père gérant d'un bar dans lequel se tenaient régulièrement des paris sportifs et d'un mère passionnée par les jeux de cartes. A l'âge de 10 ans, Ungar aura remporté son premier tournoi de gin à New York pour par la suite devenir trois fois champion du monde aux World Series of Poker à Las Vegas.

Caractéristiques comportementales du joueur

Si les neurosciences nous montrent que l'apprentissage avant l'âge adulte tient une grande importance dans le développement d'une personne, il reste que certains chercheurs en psychologie ont pu mesurer l'importance de l'hérédité dans les "caractéristiques comportementales" d'un être humain. Ces caractéristiques peuvent être regroupées en trois catégories : la capacité coginitive, la personalité et la psychoie.

Ces caractéristiques jouent un grand rôle aux tables de poker pour la majorité des joueurs. Les éléments de personnalité dissocient les individus entre eux et peuvent vous rendre gagnant ou perdant. L'ouverture d'esprit, la rigueur, l'extroversion, la sociabilité et la tendance à l'anxiété sont en effet des facteurs de performance ou de perte pour le joueur.

La capacité cognitive, quant à elle, est la faculté à se servir des mécanismes de la pensée pour notamment traiter le volume d'informations que l'on recoit de l'extérieur ou de son corps même. Il s'agit par exemple de la mémoire, de la maîtrise de ses pulsions dans un but donné, de l'éxecution d'une stratégie par étape succéssive, de la modification de son comportement dans un contexte changeant ou encore de la prise de décision. Ce sont autant de facultés indispensables pour survivre sur les salles en ligne ou dans les casinos.

Intelligence et personnalité : hérédité ?

Or, selon les travaux de Michael S. Gazzaniga, professeur italien en psychologie et directeur du Centre d'étude sur le cerveau SAGE à l'université de Californie, l'hérédité du quotient intellectuel s'approche des 50% en moyenne, avec pour les enfants nés jumeaux une corélation de 0,86 contre 0,20 pour les enfants adoptés. Dans le même ordre d'idée, les caractéristiques comportementales associées à la personalité sont influencées à 50% par les facteurs génétiques, selon les études.

Ce qui nous amène à poser la question suivante : peut-on détecter via un code génétique les ferments d'un joueur gagnant aux tables de poker ? Autrement posé : un organisme à but lucratif peut-il sélectionner une Team au code génétique performant sur Internet ou en live ? Un gouvernement pourrait-il interdire à une personne l'accès aux tables en vertu de son identité génétique ?

Construire un joueur de poker

Les conclusions en faveur de l'hérédité de l'intelligence et de la personnalités d'une personne ouvrent la porte à un monde où la fiction pourrait dépasser la réalité : il serait possible de construire un joueur de poker en tenant compte de son probable quotient intellectuel et de sa personnalité décryptés sur son code génétique. Le patrimoine légué par ses parents en rapport feraient de nous et à l'avance un bon joueur de poker.

Le pouvoir de d'assimilation des techniques et des modèles mathématiques touchant aux probabilités, aux moyennes pondérées, aux écarts types associées aux traits utiles de personnalité, comme le calme, l'équilibre émotionnel face aux décisions à prendre en situation de risque et de l'ambivalence perte-gain pourront donner un "produit" apte à affronter de manière permanente un jeu simple ou mixte auquel on peut ajouter un haut degré de subjectivité selon le degré de gain programmé.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum