Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

Exclusive Casino 25€/$ bonus sans depot
Exclusive Casino
25€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
200% Bonus + 25 Spins
RTG

Stakes Casino 25€/$ bonus sans depot
Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Justin Smith - Joueur de poker pro

le Mer 29 Juil - 17:19
Justin Smith est un jeune joueur de poker professionnel de 21 ans, qui a participé à ses premiers WSOP lors de l'édition 2009, y connaissant un succès certain, avant de terminer dans la foulée 3ème du WPT Bellagio V. Et tous ceux qui l'ont vu à l'oeuvre vous le décriront comme un monstre de volonté.

Blessures, virus et places payées

Car rien ne semble capable de faire décrocher Justin Smith d'une table de poker. Aux WSOP-E 2008, ravagé par la grippe, il continue pourtant de tenir ses cartes, malgré une fièvre à 40°C. Smith s'autorise seulement à fermer les yeux quelques minutes entre deux mains et effectue un parcours brillant dans le Main Event.

Sans doute une première dans un tournoi majeur télévisé, il se blesse en direct quelques mois plus tard, se tordant les ligaments du genou gauche lors de la récente Bellagio Cup V. Avec A-3 contre la paire de Trois du futur vainqueur, Alex Gomes, Smith fait un bond lorsque le Valet tombe à la rivière, lui permettant de battre la pocket paire de Gomes sur un board J-4-4-5-J. Mais il se réceptionne mal, aggravant l'ancienne blessure qui l'avait d'ailleurs amené à s'intéresser au poker en premier lieu. Smith se contente alors de serrer les dents et reprend place à la table finale avec un pack de glace sur le genou. Il s'incline finalement à la 3ème place, son stoïcisme lui rapportant 464.870$. Voilà la conclusion d'un été qui l'a vu participer à ses premiers World Series of Poker et se tirer plus qu'honorablement de ses premières visites à la Bobby's Room du Bellagio, où ont lieu les plus grosses parties de cash-game 'live' du monde.

Les débuts d'un wonder-boy de l'Internet

Justin Smith est né le 8 janvier 1988 à Hartford, dans le Connecticut, et a grandi à Kissimmee, en Floride. A l'âge de 17 ans, Smith est victime d'un grave accident de moto qui lui occasionne une rupture des ligaments croisés aux deux genoux et une cheville fracturée. Cantonné à un fauteuil roulant, le temps que ses blessures guérissent, Smith doit quitter son emploi à temps partiel dans une épicerie du coin et se retrouve bien vite à court d'argent. Un de ses amis, qui bat déjà les parties de limit hold'em sur Internet aux limites intermédiaires, l'introduit alors au poker. Après avoir pris quelques leçons, Smith dépose 50$ sur PokerStars. Il démarre en limit hold'em à 0,01$/0,02$ et se monte patiemment une petite bankroll. Après le lycée, Smith rejoint l'université de Central Florida pour y démarrer des études de management et emménage pour la première fois dans son propre appartement. Pour payer les factures, Smith récolte en moyenne 1.000$ par mois sur les tables de limit hold'em à 2$/4$, mais ne parvient pas à monter plus haut étant donner qu'il est obligé de constamment ponctionner sa bankroll. Il décide alors de s'essayer au no-limit hold'em, la tentative s'avère un succès immédiat et l'argent afflue de plus en plus.

Début 2006, Justin Smith gagne très bien sa vie aux cash games de no-limit hold'em à 5$/10$ et 10$/25$. Mais il continue à grimper de limite, s'asseyant aux tables à 25$/50$ dès qu'elles font leur apparition sur Full Tilt en 2006. Il se met également en tête de diversifier son jeu et s'initie à d'autres variantes, jouées en limit, comme le stud, le triple draw et l'Omaha 8 or better. A la fin de sa première année d'études, Smith décide d'abandonner la fac et se met au poker à plein temps. A mesure que les rooms de poker online ajoutent des tables de no-limit Hold'em de plus en plus onéreuses, Smith suit le mouvement, jouant en 50$/100$, puis en 100$/200$ et en 200$/400$. Mais s'il passe la majeure partie de son temps à disputer des cash games, il devient également un excellent joueur de tournoi. En février 2007, Smith termine ainsi 5ème du tournoi d'Omaha 8 or better des FTOPS III puis, cinq jours plus tard, remporte le Main Event de NLHE pour 232.000$. Il est alors désigné 'meilleur joueur des FTOPS'.

Ses premiers résultats en Europe

A l'époque de son mariage avec sa petite amie, Anita, en août 2007, Smith joue régulièrement des H.O.R.S.E. à 1.000$/2.000$ et des no-limit hold'em à 100$/200$. Après la cérémonie, M. et Mme. Smith décollent pour une lune de miel en Europe, alternant les visites touristiques, les parties de cash game 'live' et les tournois de l'European Poker Tour. S'il ne réussit pas une seule fois à rentrer dans l'argent au cours de ces EPT, ses débuts aux World Series of Poker-Europe, l'année suivante, s'avèrent en revanche bien plus prometteurs. En septembre 2008, Smith termine 14ème du Pot-Limit Omaha à 5.000£. Quelques jours plus tard, une méchante grippe ne l'empêchera pas de se classer 16ème du Main Event à 10.000£.

Des WSOP 2009 prometteurs

En 2009, pour sa première participation aux World Series of Poker, Justin Smith atteint à cinq reprises les places payées, dans cinq disciplines différentes : tête-à-tête de no-limit hold'em, limit 2-7 triple draw, no-limit 2-7 single draw, stud 8 or better et pot-limit Omaha, son meilleur résultat arrivant aux Championnats du monde de 7-Card Stud Hi/Lo à 10.000$, où il atteint la table finale et décroche finalement la 8ème place. Smith s'inscrit à moins de tournois que la plupart des autres joueurs professionnels, préférant se concentrer sur les tournois 'mixed game' à gros buy-ins. Il évite les 'donkaments' surpeuplés des tournois de NLHE et leur préfère les cash-games juteux de la Bobby's Room.

Justin Smith brille à la Bellagio Cup

Dans la semaine qui suit le Main Event des WSOP, Smith s'inscrit dans un nouveau tournoi à gros buy-in, la Bellagio Cup V, un tournoi du World Poker Tour à 15.000$. Un investissement en temps et en argent qui s'avérera extrêmement profitable puisque Smith y dispute sa première table finale télévisée du WPT et touche son plus gros gain en tournoi à ce jour. Les 464.870$ qu'il décroche finalement le 19 juillet font grimper le total de ses gains en tournoi à 690.399$. Un total qui, pour ce jeune joueur de 21 ans, se résume à une dizaine de mois...

Justin Smith continue à participer aux plus gros cash-games disponibles, sur Internet et à Las Vegas. Et même s'il a passé pas mal de temps dans le désert du Nevada ces derniers temps, il habite toujours officiellement à Kissimmee.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum