Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 51
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce "les erreurs de base"

le Mer 29 Juil - 15:39
Les erreurs de base

J’ai constaté que de plus en plus de membres se posaient des questions sur l’aspect psychologique du jeu, les mauvaises périodes, la manière d’aborder une table,…
Dans cette optique, je vais aborder dans cet article des erreurs que j’ai commises et contre lesquelles je lutte au jour au jour quand je joue au poker. J’espère que vous pourrez peut être les éviter ou tout au moins les identifier plus vite que je ne l’ai fait afin d’y remédier.

1) Accepter la chance

Le poker comprend une partie de chance. Au plus vite vous l’acceptez au mieux vous pourrez supporter la variance sur le long terme. Elle est parfois pour ou contre nous et cela est une donnée essentielle du jeu. Accordez trop d’importance aux bad beats montre qu’il y a d’autres éléments qui clochent dans votre poker.

2) Accepter les mauvais joueurs

Le poker est toujours en plein boom. Il y a de nouveaux joueurs tous les jours et les niveaux sont disparates. Certains joueurs travaillent constamment leur jeu alors que d’autres se contentent de jouer à l’occasion et ne progressent pratiquement pas. Je sais combien il est frustrant de se faire sortir par une chèvre mais ce sont ces joueurs qui me permettent d’être gagnant sur le long terme. De plus, nous faisons tous des erreurs et nous sommes tous le donk de quelqu’un. Il est donc important de respecter chacun

3) Gérer ses finances

Chacun doit trouver le niveau buy in auquel il se sent bien où la perte de plusieurs buy ins n’affecte pas le jeu ni l’esprit (trop se plaindre de la chance, des mauvais joueurs,…). Il ne faut pas hésiter à redescendre de limite, réfléchir à son jeu. A l’opposé, monter de limite quand on domine l’actuelle.

4) Jouer dans un bon environnement

Je pense qu’il essentiel de jouer dans les conditions propices à la performance. Je ne joue pas bien quand je suis fatigué ou lorsque j’ai des soucis. Mon jeu n’est pas optimal et je donk souvent mes parties. Il m’a fallu longtemps pour l’accepter et maintenant j’évite de jouer dans ces périodes moins propices, ne revenant à la table qu’avec un mental gonflé à bloc.

5) Travailler son jeu

Le niveau du poker évolue constamment et je pense que tout est plus difficile qu’il y a un an. Il est donc important de continuer à travailler au risque de voir s’espacer les performances. Il existe plusieurs méthodes : lire des livres, revoir les hand history, poster des mains, prendre un coach, observer des bons joueurs,… Certains surdoués n’ont pas besoin de la faire mais ils sont plutôt rares.

6) Laisser son égo de côté

Il est important de rester humble par rapport au poker. Ne pas croire qu’on est meilleur que les autres et que tout est arrivé. On est parfois battu par de moins bons joueurs et il faut l’accepter. Il est important de se focaliser sur la dynamique du jeu (sur et en dehors de la table) plutôt que sur sa petite personne.

7) Atteindre le long terme

Avant de pouvoir définir si on est un jouer gagnant ou perdant, il faut atteindre le long terme. Les bons runs sont aussi nombreux que les mauvais. Certains vivent des moments où tout leur réussi et ensuite se plaignent quand ils sont dans une période normale.

Ces sept éléments sont les choses les plus importantes que j’ai à retirer. Je suis conscient que j’ai d’autres lacunes latentes auxquelles je n’ai pas encore forcément de réponse.
Cette liste n’est donc pas exhaustive et on peut rapidement en tirer un cycle infernal :
Mauvaise gestion financière -->se plaindre de la chance, des mauvais joueurs --> ego surdimensionné --> mauvais environnement -->mauvais décision stratégique --> problèmes financiers

Il est important de casser cette spirale autodestructrice et pour y parvenir je recommande : faire un break, travailler son jeu, jouer à des buy ins acceptables pour ses finances,…
J’aimerais rendre ce topic vivant donc n’hésitez pas à faire part de vos témoignages, et de vos conseils afin qu’ils puissent servir à toute la communauté.

LE POKER EST UN PRODUIT FINANCIER A PETITES MARGES

Oh bien sûr, on peut gagner l'Iron Man ou le Championnat de Belgique et considérer que cette affirmation est fausse mais en fait il s'agit d'accidents heureux.

Ces moments extrêmes, qui vous voient gagner une somme énorme en rapport avec votre buy in, sont accessibles à tous et peuvent faire partie de l'espoir raisonnable de chacun mais ce ne sont pas de réels objectifs.
Souvent, le gros pot gagné en cash sera "dégonflé" par un downswing de plusieurs semaines et le tournoi vous offrant 100x votre buy n'arrivera qu'une fois tous les ...... 90 tournois.

Dans la réalité, une vie de poker aux tables de cash ou en tournoi, sur le net ou dans les casinos, devrait, si vous êtes un joueur gagnant, vous rapporter une marge bénérficiaire plutôt modeste (quelques pourcents tout au plus !).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum