Menu Casinos
Bonus Sans Dépôt
Casinos BetSoft
Casinos Rival
Casinos RTG
Casinos Microgaming
Casinos Pragmatic Play
Bonus Des Casinos
Casinos Mobile
Regle du Backgammon

MaChance Casino 10 tours gratuits bonus sans dépôt exclusif

MaChance Casino Exclu
10 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
300%/BTC Bonus
+ 20 Tours Gratuits
BetSoft, Play N Go

Bronze Casino 20 tours gratuits bonus sans depot exclusif

Bronze Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
BTC/200% Bonus
+ 50 Tours Gratuits
BetSoft, NetEnt

Cozyno Casino 25 Tours Gratuits Exclusif

Cozyno Casino Exclusif
25 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
1000€/BTC Bonus
+ 60 Tours Gratuits
NetEnt, Betsoft

Unique Casino 20 Tours Gratuits Exclusif

Unique Casino Exclusif
20 Tours Gratuits
Bonus sans dépôt
Slot Book of Dead
200€/$/BTC Bonus
BetSoft, Play N Go

Stakes Casino 7€/$ bonus sans depot

Stakes Casino
7€/$ Exclusif
Bonus sans dépôt
100% Bonus + 50 Spins
NetEnt, iSoftBet

Rooms de Poker
Turbo Poker.fr
Bwin.fr
Partagez
Aller en bas
avatar
lassalle1809
Super-play
Super-play
Masculin Nombre de messages : 3686
Age : 52
Localisation : belgique
Date d'inscription : 10/11/2008

Puce Paris du poker : Lellouche vs Rouas pour 500.000$

le Jeu 16 Juil - 17:00
L'homme d'affaires Philippe Rouas et le joueur pro Anthony Lellouche, deux personnalités bien connues du poker Français, se sont lancés un pari assez délirant. Chacun a choisi un poulain parmi les 27 derniers joueurs du Main Event des World Series of Poker 2009, et parié 25.000$ à 20 contre un sur la victoire finale de leur favori dans le plus gros tournoi du monde.

Si l'un des deux joueurs gagne, ce sera donc +500.000$ pour l'un et -500.000$ pour l'autre! Ce pari complètement fou a été lancé de manière impromptue lors d'une soirée au célèbre "Bank", discothèque du Bellagio.

Antony Lellouche alias 'Antony L', joueur de poker professionnel Français bien connu qui a gravi tous les échelons du poker en une dizaine d'années, depuis ses débuts dans les cercles de jeux parisiens, met donc en jeu une partie des gains de ses victoires en tournois de poker. Avec cet incroyable coup de poker, le joueur confirme son naturel agressif.

Antony Lellouche vit une semaine de haute intensité

Le joueur pro sponsorisé vient de signer pour deux ans supplémentaires au sein du fameux Team Winamax. Lellouche défend ardemment les couleurs de la salle de poker online francophone, il a d'ailleurs honoré son contrat par de très belles performances avec notamment un titre de vice champion pour un European Poker Tour en avril 2008 (San Remo). Cette deuxième place EPT San Remo lui avait rapporté un gain de 505.000€, une somme similaire aux dollars qu'il pourrait perdre (ou gagner) avec ce pari fou sur l'identité du vainqueur du Main Event WSOP 2009. On peut dire que Lellouche sait mettre la pression sur ses amis puisque c'est bien entendu sur Ludovic Lacay qu'il a parié pour la victoire finale, bien au fait du talent de ce Toulousain combattif.

Rouas a lui aussi pas mal de pain sur la planche

Le Français Philippe Rouas est un habitué des hautes limites mais pas forcément sur les tables de poker. Le propriétaire de la très médiatique Poker Battle (on se souvient du débarquement en force sous le patronage de Pokernews de cette équipe récemment formée à Cannes en Septembre 2008) est surtout une grosse personnalité qui aime profiter à fond de la vie. Son équipe compte notamment des noms aussi connus que David Williams, Noah Schwartz, David "Chino" Rheem, les frères Mizrachi, Evelyn Ng, Chad Brown, Vanessa Rousso, Nam Le, ou Jeff Madsen.

L'actualité de Poker Battle est très chargée en ce moment : Philippe Rouas a fait installer un bureau sur le Strip et placé des publicités géantes très visibles depuis l'autoroute qui dessert Las Vegas. De plus il compte déménager son siège mondial en Floride, plus précisément à Miami. Poker Battle est aussi et surtout une marque de vêtements hauts de gamme spécialement conçue autour du thème du poker et qui séduit de plus en plus de joueurs.

Si ce businessman talentueux est entré dans l'aventure du poker, c'est pour le fun et l'amour du jeu. Un amour du jeu qu'il vient de pousser à l'extrême avec ce pari qui ridiculise par exemple le 'prop bet' récent entre Tom 'durrrr' Dwan et Matthew 'ADZ124' Marafioti que nous vous avions raconté en exclusivité pendant ces WSOP.

Comment une petite soirée tranquille peut dégénérer

Comment ces deux hommes forts du poker français en sont-ils venus à se défier avec de telles sommes? Tout s'est passé au Bank, la boîte de nuit située près de la fameuse Bobby's Room de l'Hotel Bellagio. Dimanche soir à la nuit tombée, Rouas et Lellouche se retrouvent fortuitement sur des tables voisines en train de faire la fête comme ils en sont coutumiers.

Philippe Rouas, habitué des lieux, salue naturellement son compatriote Antony Lellouche et les deux échangent quelques amabilités sur un ton cordial autour d'un verre. Un verre conduisant à un autre, la conversation tourne vite autour des World Series of Poker et Rouas signale à Lellouche qu'il a un joueur encore en course, et bien nanti en jetons qui plus est.


Tommy Vedes (Team Poker Battle)

Antony Lellouche l'informe à son tour que son ami et collègue du Team Winamax Ludovic 'Sir Cuts' Lacay est lui aussi bien placé et ce depuis plusieurs jours. "Il est en pleine bourre. Il peut vraiment arracher le Main Event!".


Ludovic 'Sir Cuts' Lacay (Team Winamax)

L'idée d'un pari sur cette possible victoire d'un Français dans le plus grand tournoi du monde se fait jour sous le regard de témoins amusés et d'un membre de PokerNews. Le ton monte (en toute convivialité), les torses se bombent,les deux hommes se charrient, notre confrère alimente la polémique, et soudain des chiffres sont avancés. Le compteur s'affole lorsque Lellouche dégaine le premier et décide de provoquer Rouas dans un défi de 25.000$ à vingt contre un sur la victoire finale de Lacay, la Vodka-Tonic fait son effet et la phrase est lâchée "tu as 500.000$ à perdre?" Le genre de question qu'il ne faut pas poser à Philippe Rouas, qui ne se démonte pas et rétorque "ce n'est pas cher!", ajoutant "Je suis sûr de moi sur ce coup."

Piqué au vif, Rouas répond qu'il accepte le pari et propose de mettre 25.000$ sur son propre poulain pour la même côte, le joueur grec Tommy Vedes qui porte bien sûr la marque Poker Battle sur ses vêtements dans le Main Event. "Et toi, as tu 500.000$ à perdre?" lance t-il aprés une gorgée de champagne. Lellouche secoue la tête, mais Rouas n'a pas le temps de demander "le time" contre son adversaire que ce dernier répond "OK, let's gamble!". Notre témoin PokerNews saisit la balle au bond et leur lance "au bal il faut danser, so let's dance!". Le tarif de la soirée passe à 500.000$, rien d'étonnant vu les gabaris.

Les deux 'gambleurs' se tapent dans la main en signe d'accord final, Pokernews leur servant de témoin assermenté. Il est cependant convenu que le pari ne tiendra que si les deux joueurs passent le Day 7. La bulle de cette septième journée ayant explosé il y a peu, nous pouvons donc annoncer officiellement ce défi avec l'assentiment des deux protagonistes.

Comble de l'ironie, Ludovic Lacay et Tommy Vedes se retrouvent face à face sur la même table (voir photo) lors du Day 7, sans la moindre idée de ce qui s'est tramé dans leur dos! Comme si cela ne suffisait pas, les deux joueurs seront sur la ligne de départ du Day 8 avec un tapis très proche. Lacay reprendra en effet le jeu avec une profondeur d'environ 5.600.000 jetons tandis que le jeune protégé de Rouas en possède un peu plus de 5.000.000. Dans tous les cas, ces deux-là sont assurés d'un gain de 352.832$ quoiqu'il arrive désormais, même s'ils apprendront probablement avec stupéfaction le pari qui plane sur leurs têtes en lisant cet article.

Le suspense est donc total au départ de cette journée qui doit décider de la table finale du Main Event. Les neuf qualifiés, alias les "November Nine", toucheront au minimum 1.263.602$ sans compter les extras de sponsoring. PokerNews prend donc à témoin ses millions de lecteurs pour ce nouveau pari qui pourrait coûter une coquette somme au perdant.

Qui de Lacay ou Vedes remportera le Main Event WSOP 2009?

Et donc qui de Rouas ou Lellouche perdra l'un des plus gros pari franco-français jamais vu dans l'histoire du poker? La réponse dans 4 mois, à moins que les deux joueurs échouent dans leur conquête du plus beau bracelet, auquel cas chacun des parieurs gardera ses dollars bien au chaud.

Pour le savoir, une seule adresse, celle de PokerNews bien sûr, le site d'actualités poker le plus complet et le mieux renseigné. Nous serons tous les jours sur la brèche pour vous raconter les histoires les plus folles et les plus savoureuses du poker. Vous pouvez parier là dessus!


Lacay vs Vedes = Lellouche vs Rouas

Avant de vous quitter, nous vous livrons quelques temps forts de ce pari et les échanges de petites phrases de la nuit entre nos compères.

Philippe Rouas : "Mon joueur est un vrai Warrior, il peut casser n'importe quel joueur en quatre rien qu'en le fixant".

Anthony Lellouche : " Oui mais nous c'est main chaude mon ami, main chaude" (allusion a une bonne passe aux dés).

La conclusion de notre témoin à la fin des débats : "J'aimerais tant que l'un de vous perde ce pari..." puis en rigolant : "Il risque d'y avoir des statues de sel !"
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum